Vous êtes ici :

Après le bac

Études courtes

Plusieurs voies sont possibles en deux ou 3 ans après le bac. N’hésitez pas à venir au BIJ vous informer et obtenir la liste des établissements préparant ces formations.

 

BTS/BTSA (Brevet Technique Supérieur/Agricole)

DUT (Diplôme Universitaire de Technologie)

DEUST (Diplôme d’Etudes Universitaires Scientifiques et Techniques)

Points communs :

  • S’obtient en deux ans après le bac.
  • Accès sélectif, études encadrées, rythme de travail soutenu.
  • En formation initiale (stages obligatoires) ou en alternance, ils dispensent un savoir technique.
  • Poursuite d’étude possible notamment en licence professionnelle.

Différences :

  • La formation BTS s’effectue en lycée, public ou privé, alors que celles DUT et DEUST se déroulent au sein de l’université.
  • Les IUT sont plus généralistes que les BTS ou les DEUST plus techniques.

 

BTS/BTSA

Plus de 100 spécialités dans les secteurs d’activité :

  • „Arts, design
  • „Banques, assurances, immobilier
  • „Bâtiment, travaux publics
  • „Management, commerce
  • „Électricité, électronique, télécommunications
  • „Environnement, énergie, aménagement, propreté
  • „Gestion, comptabilité
  • „Hôtellerie, restauration, tourisme
  • „Information, communication
  • „Informatique, réseaux
  • „Mécanique, Métaux,
  • Automatismes, Production, transport, Maintenance, Qualité
  • Santé, social
  • „Sciences, Physique, Chimie, Biologie, Sciences de la Nature

 

DUT

24 spécialités dans les secteurs d’activité :

  • Administration, gestion, commerce
  • „Communication et médiation
  • „Informatique, génie électrique et informatique industrielle, réseaux et télécommunications
  • „Sciences industrielles, matériaux, contrôle
  • „Chimie, biologie, procédés industriels
  • „Construction, énergie, sécurité

 

DEUST

Plus de 35 spécialités dans les secteurs d’activité :

  • Agriculture
  • „Arts
  • „Banque
  • „Commerce
  • „Droit
  • „Électronique
  • „Environnement, aménagement
  • „Fonction production, transport
  • „Bâtiment, construction
  • „Gestion des entreprises
  • „Hôtellerie, restauration, tourisme
  • „Information-communication
  • „Informatique
  • „Santé, social, sport
  • „Sciences

Études longues

Plusieurs voies sont possibles de 3 à 6 ans et plus après le bac. N’hésitez pas à venir au BIJ vous informer et obtenir la liste des établissements préparant ces formations.

 

Université : La Licence

La licence se prépare en 3 ans après le baccalauréat, à l’université. Elle existe dans la quasi-totalité des disciplines et des secteurs d’activités. Il existe des licences professionnelles qui visent une entrée sur le marché du travail à bac +3. Les autres conduisent à un master, professionnel ou non (bac +5), qui peut ensuite conduire à un doctorat par exemple (bac +8). Toutes les universités ne proposent pas les mêmes licences.

A savoir :

Le dispositif PAREO est une passerelle destinée aux bacheliers qui s’interrogent sur leur orientation post-bac et craignent de ne pas pouvoir suivre le cursus universitaire classique. Elle est également ouverte aux étudiants en licence 1 rencontrant des difficultés et souhaitant rebondir et se réorienter.

L’inscription se fait via la plate-forme www.parcoursup.fr

Plus d’infos :

http://orientationactive.parisdescartes.fr/du-pareo/#1449239974878-a9de14ea-3f89

Pour participer aux tests de sélection : https://ceres.parisdescartes.fr/index.php/12615?lang=fr​​

 

Les Classes préparatoires : CPGE, CPES, CPES-CAAP

Les CPGE (Classes Préparatoires aux Grande Ecoles) permettent à des élèves, titulaires d’un bac général, de se préparer pendant deux ans aux concours d’entrée des Grandes Ecoles (ex : ENS…), écoles de commerce, d’ingénieurs, vétérinaires…  Elles peuvent être littéraires, économiques et commerciales ou scientifiques.

En 1 ou 2 ans, les CPES (Classes Préparatoires aux Etudes Supérieures) permettent à des élèves titulaires d’un bac général, dans certains cas technologiques et professionnels, de se préparer à l’entrée en CPGE ou à des études dans l’enseignement supérieur. Les CPES s’adressent aux meilleurs bacheliers (bon dossier scolaire, idéalement une mention bien voire très bien au bac), issus de milieux modestes et/ou boursiers. Ces classes préparent aux exigences et contraintes spécifiques des différents examens d’entrée dans les grandes écoles (d’ingénieurs, militaires, normales supérieures, de commerce).

http://prepas.org / www.cge.asso.fr

N.B : Pour ceux visant une école d’ingénieurs, pensez aux Cycles Préparatoires Communs (CPC) ou Intégrés (CPI) !

Sélectionnés l’année du bac, ils se déroulent en deux ans après le bac, permettant ensuite d’intégrer une école d’ingénieurs.

Après une CPC, l’étudiant intègre l’une des écoles partenaires en fonction de ses vœux et de son classement au contrôle continu. Près de 100 écoles d’ingénieurs recrutent une partie de leurs élèves de cette manière.

La prépa intégrée (CPI) quant à elle se déroule dans une école d’ingénieurs et permet d’intégrer ensuite son cycle ingénieur.

Les CPES-CAAP (Classes Préparatoires aux Etudes Supérieures-Classes d’Approfondissement en Arts Plastiques) sont une préparation gratuite en un an à l’entrée en école d’art. Elles sont ouvertes aux bacheliers et étudiants en réorientation.

http://eduscol.education.fr

Les Prépa artistiques ou les MANAA (Mises A Niveau en Arts Appliqués)

Chaque année, les jeunes multiplient les concours afin d’intégrer les meilleures écoles d’art. Pour la plupart d’entre eux, une mise à niveau s’impose avant de pouvoir espérer franchir les portes des établissements de leurs rêves. Publiques ou privées, elles sont accessibles sur dossier, entretien et/ou examen d’entrée.

La MANAA a pour objectif de mettre à niveau les bacheliers qui n’ont pas suivi de formation artistique (L, ES et S notamment, mais aussi bacheliers technologiques ou professionnels), avant leur entrée en BTS ou en DMA des arts appliqués. Ceux ayant suivi une année d’études après leur bac peuvent également être admis.

Attention : Le diplôme national des métiers d’art et du design (DN MADE) est une nouvelle formation de l’enseignement supérieur destinée à remplacer d’ici la rentrée 2019, la MANAA suivie d’un diplôme des métiers d’art (DMA) ou d’un BTS design. Ce nouveau diplôme, validé en 3 ans, sera accessible à tous les bacheliers y compris ceux STD2A.

La prépa artistique

L’année préparatoire aux écoles d’art, dite « prépa artistique » en école d’art propose une formation en un an basée sur le programme des concours d’entrée dans les écoles supérieures d’art. Ce n’est pas une étape obligatoire pour accéder aux écoles supérieures d’art mais souvent très utile pour se donner toutes les chances de réussite.

www.appea.fr (Association nationale des classes préparatoires publiques aux écoles supérieures d’art)

 

Les Écoles d’ingénieurs et les Écoles de commerce

Elles recrutent sur dossier ou sur concours après le bac ou une prépa.

 

Les Écoles spécialisées

Elles visent des secteurs variés. Leurs formations durent de 1 à 6 ans après le bac (ou prépa/bac+2/3) et sont accessibles, selon les écoles, sur concours ou sur dossier et/ou épreuves d’amissibilité.

En voici quelques exemples :

Les écoles paramédicales

Les écoles du social

Les écoles d’art

Les écoles d’architecture

Les écoles de police, de la défense ou de gendarmerie

Les écoles d’agronomie et vétérinaires

Écoles de journalisme

Écoles d’audiovisuel

Les Instituts d’Etudes Politiques (IEP)

Les écoles d’expertise comptable…