Vous êtes ici :

Services aux familles

Le BIJ propose des services, gratuits, de mise en relation entre jeunes et familles résidant à Maisons-Alfort. Ainsi, il tient à la disposition des particuliers une liste de baby-sitters, et d'étudiant(e)s proposant des cours particuliers. Il offre également la possibilité de déposer des offres de logement pour étudiants (studios, chambres chez l’habitant, appartements en colocation…) qui seront ensuite consultables par les jeunes, dans les locaux du BIJ.

Le service Baby-sitting du BIJ

Il est réservé uniquement aux familles maisonnaises. Les jeunes inscrits dans ce service et souhaitant garder des enfants sont scolarisés et âgé(e)s de 18 ans minimum, excepté ceux/celles ayant suivi la formation « Passeport Baby-sitting » qui peuvent être âgé(e)s de 16 ans minimum.

Selon leurs disponibilités, les baby-sitters peuvent assurer de manière régulière ou occasionnelle des sorties d’école ou de périscolaires, des gardes le mercredi, les vacances scolaires ou en soirée et le week-end.

Le BIJ procède à un échange de contacts, il n’est en aucun cas l’employeur de ces jeunes, aucun mandat ne le liant à ces derniers ; par conséquent le BIJ n’effectuera aucune sélection parmi les candidatures et de fait il est dégagé de toute responsabilité en cas de problèmes émergeant entre les parties. Le particulier sera l’employeur du jeune qu’il recrute.

 

S’inscrire dans le service

Pour avoir accès aux coordonnées de baby-sitters disponibles, vous devez vous inscrire auprès du service du BIJ.

Pour cela, vous devez :

  • Relever les références qui vous intéressent (ex : BS0303)

Ces formalités effectuées, vous recevrez ensuite par mail les coordonnées de chaque jeune que vous avez choisi afin de les contacter directement. Vous pourrez par la suite solliciter autant de fois que vous le souhaitez le BIJ pour obtenir d’autres coordonnées, par simple mail en précisant les références relevées.

Sans nouvelles de votre part après un an, vous devrez renouveler votre inscription.

Un problème de connexion internet ?

Vous pouvez faire vos démarches sur place au 6 bis avenue de la République.

Connaitre les horaires d’ouverture

Déclarer le/la baby-sitter

En tant que particulier-employeur, déclarer son employé à domicile c’est avant tout être en règle avec la loi. Ne pas le déclarer, quel que soit le nombre d’heures, est ce qu’on appelle du «travail au noir», du « travail dissimulé » ou encore du « travail illégal », et expose les deux parties à des sanctions prévues par la loi.

Au-delà de l’aspect légal, la déclaration apporte de nombreux avantages : droits sociaux pour le salarié (maladie, retraite…) et des aides financières pour l’employeur (déduction d’impôt…), sans oublier des garanties en cas d’accident, de l’enfant comme du/de la baby-sitter.

Deux moyens simples existent, facilitant les formalités administratives de déclaration pour les parents :

  • Le C.E.S.U déclaratif

Après inscription sur le site, vous devrez chaque mois renseigner le nombre d’heures effectuées par votre salarié(e) et le salaire versé.
www.cesu.urssaf.fr

  • La P.A.J.E

Si vous avez un enfant de moins de 6 ans et que vous bénéficiez des aides de la CAF : «le complément de libre choix du mode de garde ».
www.pajemploi.urssaf.fr

Attention, le C.E.S.U. déclaratif n’est pas cumulable avec la P.A.J.E.

Avec ces deux solutions, le bulletin de paie de votre salarié(e) sera établit par le centre (CESU ou PAJEMPLOI) et vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôts égal à 50% des sommes versées (salaire+charges) pour l’emploi du personnel à domicile.

Enfin, vous devez vous mettre d’accord avec le/la baby-sitter sur les termes du contrat et vous y tenir, le BIJ n’intervenant dans aucune de ces étapes. Pour rappel, toute autre tâche (ex : ménagères) devra faire l’objet d’une entente préalable avec le/la baby-sitter. Pour information dans le cadre du CESU, la rédaction d’un contrat de travail qui est obligatoire, est facultative si l’activité est inférieure à huit heures par semaine ou quatre semaines consécutives par an. Bien se renseigner sur le site du CESU.

 

Rémunérer son/sa baby-sitter

Le travail effectué par un(e) baby-sitter correspond à la législation de la Convention collective nationale des « Salariés du particulier employeur » du 24 novembre 1999. Elle définit cette activité comme un travail de « garde d’enfants au domicile « .

Ce qui implique :

  • Un salaire minimum, le SMIC horaire (en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié) et les cotisations patronales afférentes.
  • Si vous optez pour le CESU, le salaire horaire net est égal au Smic horaire net (minimum) majoré de 10% (congés payés).

Pour en savoir plus :

Fédération nationale des particulier-employeur : www.fepem.fr

Convention collective du particulier-employeur : www.legifrance.gouv.fr

 

Etre assuré(e) en cas de dommages

Le/la baby-sitter, tout comme votre enfant, peuvent causer ou être victime d’un accident !

Ce risque n’est pas à prendre à la légère, c’est pourquoi il est important de vous assurer que vous avez bien souscrit une assurance responsabilité civile couvrant l’ensemble des membres la famille. Elle vous couvre, ainsi que votre enfant, au quotidien pour les dommages causés (objets cassés, accidents de trajet…). Elle est souvent associée à l’assurance habitation, n’hésitez pas à vous rapprocher d’elle.

Pour en savoir plus :
www.ffsa.fr

 

Les structures à connaître


Des services dédiés aux parents :

INFO-Parents
83 rue Jean Jaurès
01 75 37 97 52
omc.infoparents@gmail.com

Structure ouverte aux parents et grands-parents de Maisons-Alfort, c’est un lieu d’accueil, d’écoute, d’information et d’orientation avec et sans rendez-vous. Les parents peuvent échanger avec des professionnel.le.s sur des sujets liés à la parentalité, des rencontres thématiques régulières sont proposées tout au long de l’année.


Lieu Accueil Enfants-Parents Municipal (LAEP)
01 49 77 70 20
laep@maisons-alfort.fr

Lieu d’échanges, de rencontres et de convivialité pour les parents, grands-parents ou tout autre adulte (assistantes maternelles, aides à domiciles…) ayant un lien avec l’enfant de 0 à 4 ans. Accompagnement au lien parental avec des professionnels de la Petite Enfance.

 

Informations sur les modes de garde à Maisons-Alfort :

Le Point Info Accueil Petite Enfance
Maison de l’Enfant
86 avenue Busteau
01 41 79 10 73


Le Point Info spécial Assistantes Maternelles
Relais Assistantes Maternelles
36, Cours des Juilliottes
01.43.78.85.68 / 01.43.78.00.76 (répondeur)
ram@maisons-alfort.fr


Site de la ville de Maisons-Alfort
https://maisons-alfort.fr (rubrique famille-éducation)

cours particulier rémunération

Le service Cours Particuliers du BIJ


Des cours de l’élémentaire aux études sup

Ce service est réservé uniquement aux familles maisonnaises. Les étudiant(e)s inscrits dans ce service et souhaitant donner des cours sont majeurs et d’un niveau Bac minimum. Ils proposent leur aide sur toute l’année scolaire, quelques heures par semaine, et ce dans une ou plusieurs matières : scientifiques, littéraires, linguistiques… pour les collégiens/lycéens ou étudiants ou du soutien scolaire pour les élémentaires et les collégiens

Des cours d’informatique pour les séniors

Ce service, proposé aux séniors maisonnais, permet à des étudiant(e)s ayant suivi la formation Passeport Junior@Sénior d’intervenir à domicile pour accompagner ceux et celles qui le souhaitent dans l’apprentissage de l’informatique et de l’internet. Naviguer sur internet, créer et gérer une boite mail, installer du matériel périphérique, télécharger des photos, utiliser des logiciels… sont autant de questions auxquelles ils/elles peuvent répondre.

Le BIJ procède à un échange de contacts, il n’est en aucun cas l’employeur de ces jeunes, aucun mandat ne le liant à ces derniers ; par conséquent le personnel de la structure n’effectuera aucune sélection parmi les candidatures.

Le particulier demeurant l’employeur du jeune qu’il recrute.

Tout litige intervenant entre particuliers et étudiant(e)s doit être réglé directement entre les deux parties concernées. Le BIJ est dégagé de toute responsabilité en cas de problèmes émergeant entre elles.

 

S’inscrire dans le service

Pour avoir accès aux coordonnées des étudiants disponibles, vous devez vous inscrire auprès du service du BIJ.

Pour cela, vous devez :

  • Relever les références qui vous intéressent (ex : AJ1, BF2…)

Ces formalités effectuées, vous recevrez ensuite par mail les coordonnées de chaque jeune que vous avez choisi afin de les contacter directement. Vous pourrez par la suite solliciter autant de fois que vous le souhaitez le BIJ pour obtenir d’autres coordonnées, par simple mail en précisant les références souhaitées.

Sans nouvelles de votre part après un an, vous devrez renouveler votre inscription.

Un problème de connexion internet ?

Vous pouvez faire vos démarches sur place au 6 bis avenue de la République.

Connaitre les horaires d’ouverture

Déclarer l’étudiant(e) intervenant à domicile

En tant que particulier-employeur, déclarer son employé à domicile c’est avant tout être en règle avec la loi. Ne pas le déclarer, quel que soit le nombre d’heures, est ce qu’on appelle du «travail au noir», du « travail dissimulé » ou encore du « travail illégal », et expose les deux parties à des sanctions prévues par la loi.

Au-delà de l’aspect légal, la déclaration apporte de nombreux avantages : droits sociaux pour le salarié (maladie, retraite…) et des aides financières pour l’employeur (déduction d’impôt…), sans oublier des garanties en cas d’accident.

Un moyen simple existe, facilitant les formalités administratives de déclaration pour les particuliers :

  • LE C.E.S.U déclaratif

Après inscription sur le site, vous devrez chaque mois renseigner le nombre d’heures effectuées par votre salarié(e) et le salaire versé.
www.cesu.urssaf.fr

Le bulletin de paie de votre salarié(e) sera établit par le centre CESU et vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôts égal à 50% des sommes versées (salaire+charges) pour l’emploi du personnel à domicile.

Enfin, c’est à vous de vous mettre d’accord avec le/la étudiant(e) sur les termes du contrat et de vous y tenir, le BIJ n’intervenant dans aucune de ces étapes. Toute autre tâche devra faire l’objet d’une entente préalable avec le/la étudiant(e).

Pour information dans le cadre du CESU, la rédaction d’un contrat de travail qui est obligatoire, est facultative si l’activité est inférieure à huit heures par semaine ou quatre semaines consécutives par an. Bien se renseigner sur le site du CESU.

 

Rémunérer son/sa étudiant(e) intervenant à domicile

Le travail effectué par un(e) étudiant(e) intervenant à domicile pour des cours particuliers correspond à la législation de la Convention collective nationale des « Salariés du particulier employeur » du 24 novembre 1999.

Ce qui implique :

– Un salaire minimum : le SMIC horaire, en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié. Si vous optez pour le CESU, le salaire horaire net est égal au Smic horaire net (minimum) majoré de 10% (congés payés). Il est alors inutile de payer les congés payés à part.

A partir de cette base, le tarif se négocie librement entre l’étudiant « professeur » et l’élève et ses parents. Les principaux critères pris en compte pour le fixer sont en général :

  • le niveau d’études et l’expérience de l’étudiant
  • le niveau scolaire de l’élève
  • la durée du cours
  • le nombre d’élèves concerné(e)s

Pour en savoir plus :

Fédération nationale des particuliers-employeurs : www.fepem.fr
Convention collective du particulier-employeur : www.legifrance.gouv.fr

 

Etre assuré(e) en cas de dommages

L’étudiant(e), tout comme l’enfant ou le/la sénior, peut causer ou être victime d’un accident ! Ce risque n’est pas à prendre à la légère, c’est pourquoi il est important de vous assurer que vous avez bien souscrit une assurance responsabilité civile. Elle couvre au quotidien pour les dommages causés et est souvent associée à l’assurance habitation.

Pour en savoir plus :
www.ffsa.fr

 

Les structures à connaître


Accompagnement à la scolarité / Ateliers informatiques

L’Office Municipal de la Culture (OMC) propose, via ses centres socio-culturels et maisons pour tous :

  • de l’accompagnement à la scolarité, aux élèves d’élémentaire jusqu’au collège.
  • des ateliers informatiques collectifs, ouverts aux adultes. Sur inscription, ils offrent des possibilités de découverte et de perfectionnement pour s’approprier l’outil informatique et comprendre l’internet.

Pour en savoir plus :
www.omc-maisons-alfort.asso.fr
Pour plus d’information, contactez le siège de l’association au 01 41 94 12 50

 

Cours de promotion sociale pour adultes

La Ville de Maisons-Alfort organise chaque année des cours de promotion sociale pour adultes (18 ans min.). Pour se perfectionner et se préparer à divers concours privés ou de la fonction publique, elle propose une remise à niveau dans plusieurs matières : français (mise à niveau et initiation pour les travailleurs étrangers), mathématiques, anglais, espagnol, italien, informatique, comptabilité, atelier budget…

Pour en savoir plus :
www.maisons-alfort.fr

 

Association Philotechnique

Cette association propose des formations dans des domaines très variés : sciences, français, langues étrangères, culture générale, droit, économie, sociologie, comptabilité… Il est possible de s’inscrire à cinq cours différents maximum. Ils ont lieu généralement une fois par semaine (hors vacances) à Paris. Des stages et visites/conférences sont également proposés durant les vacances scolaires.

Pour en savoir plus :
https://philotechnique.org

Propriétaire, déposez votre offre

* Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires.

VOS COORDONNÉES





VOTRE LOGEMENT A LOUER





OuiNon